Faisan doré


Le Faisan doré (Chrysolophus pictus) est une espèce d’oiseaux de la famille des Phasianidae, de l’ordre des Galliformes. Il est originaire de Chine et a été introduit en Grande-Bretagne, mais ses habitudes de vie dans la nature restent encore assez mal connues.

Georges Cuvier (1769-1832) estimait que la description du phénix que l’on trouve notamment chez Pline l’Ancien (23-79) était probablement celle d’un Faisan doré. Le mâle arbore en effet un plumage très coloré, qui en a fait un oiseau fréquent des volières et des zoos.

Le Faisan doré mesure de 80 à 115 cm de long pour le mâle, et de 60 à 70 cm pour la femelle, avec une queue mesurant de 40 à 80 cm. Son envergure est comprise entre 65 et 75 cm et son poids varie de 550 à 900 g.

L’espèce présente un formidable dimorphisme sexuel, le mâle ayant un plumage aux couleurs chatoyantes, alors que la femelle arbore un plumage discret, essentiel pour la couvaison.

Le mâle, avec sa longue huppe aux plumes jaune d’or, a donné son nom vernaculaire à l’espèce. Elle descend jusque sur le haut de la nuque, et sur la collerette orange vif et rayée de noir recouvrant le cou. Il peut ébouriffer ces plumes pour la parade nuptiale, comme le feraient les coqs lors de combats. Le haut du dos est vert émeraude, le reste est jaune vif jusqu’au croupion, ainsi que les plumes de la base de la queue. Le reste de la longue queue est marbré de beige et de noir. L’iris est jaune, ainsi que le bec et les pattes.

La femelle, la poule faisane, a des couleurs bien plus discrètes puisque c’est elle qui s’occupe des nichées. Brune et tachetée, elle ressemble fortement à la femelle Faisan de Colchide, avec des tons davantage rougeâtres sur le dos et une gorge blanchâtre. Les juvéniles sont assez semblables à leurs mères, avec un plumage parsemé de taches rouges.