Paon


Le paon est un oiseau de l’ordre des galliformes et de la famille des phasianidés. Il vient d’Asie et en particulier d’Inde où il existe toujours à l’état sauvage. À partir de l’Antiquité, il a été élevé, domestiqué et introduit petit-à-petit en Europe et dans d’autres régions du monde en raison de beauté et comme un oiseau de parc ou de basse-cour.

La femelle du paon est la paonne, ce qui se prononce « pane ». Les petits se nomment les paonneaux.

Son nom scientifique Pavo cristatus (Linné, 1758) fait référence à la « crête », la huppe disposée en éventail que le mâle et la femelle portent sur la tête.

Le mâle est connu pour faire la roue à la saison des amours, comme les autres espèces de paon. Il a jusqu’à 150 plumes longues très colorées sur sa queue. Les femelles ont des plumes plus courtes et brunes, et n’ont pas de traine.

Le cri du mâle est très reconnaissable et chez les francophones, on entend son cri comme le prénom Léon (ou Théo.), ou encore « mia » ou « piiiooo ». On dit qu’il « braille », « criaille » et même « paonne ». On dit de son chant qu’il est trisyllabique, sur le mode mi-fa-sol.

Les paons mangent toutes les jeunes pousses, que ce soit de fleurs, de légumes ou d’herbes. Ils se nourrissent aussi de blé ou de maïs concassé. Ils sont omnivores et mangent les petits serpents et les lézards.