La poule et le coq de Mantes


Originaire de la ville de Mantes la Jolie dans les Yvelines à très faible distance de Houdan et de Gournay, autres cités réputées pour leur race de poule, la poule Mantes se fait connaître à partir de la deuxième moitié du XIXème siècle. Elle semble apparentée à la poule de Houdan et de Gournay, ayant toutes trois en commun leur plumage noir caillouté blanc. Elle ne connut cependant pas la renommée de la poule de Houdan, ni son développement et elle fut porté disparue un siècle plus tard, ne figura plus dans aucune exposition avicole.

Son retour parmi nous fut l´objet d´un défi en 1958, entre le député maire de Mantes la Jolie et le président de la Société Centrale d´aviculture de France; le second expliquant au premier que la race de sa ville avait disparu et le député de l´inviter cordialement à lui redonner vie, ce qui fut fait dix années plus tard.

Le coq doit peser entre 2,5 et 3,5 kg, la poule entre 1,5 et 2,5 kg

C’est une bonne pondeuse aux œufs blancs assez gros et une bonne couveuse. C’est une volaille assez calme.

Elle a une ponte très intéressante, sa chair est excellente et d’un bon rendement car son squelette est très fin.

Coq :

Il a une tête fine et assez longue.
Le bec est fort, droit, de couleur corne plutôt clair, rayé de gris.