La poule Wyandotte naine


La Wyandotte a été très longtemps populaire dans les élevages, surtout après la seconde Guerre mondiale, en raison de ses nombreuses qualités. Actuellement, elle est moins abondante mais reste bien présente dans les expositions.

C’est une volaille de bonne taille, très rustique, élevée pour sa productivité : chair et œufs, mais aussi pour sa beauté en vue des expositions. Les poules sont de très bonnes pondeuses et de bonnes couveuses. La sélection doit se faire sur les sujets bien développés et précoces, sans lourdeur, à forme de lyre, au dos assez moyen et concave, avec du bouffant sur la selle, avec une queue courte, arrondie et ouverte, une fine crête frisée et perlée et des tarses jaunes.

Actuellement, parmi les races naines, la Wyandotte est très répandue en France, les variétés plus courantes sont la blanche, la barrée, la noire et l’argentée.

Originaire des États-Unis, elle fut reconnue en 1883, puis importée en Europe depuis 1890.